Santé, Sain, Sans, Healthy… Bon et sinon : quand est-ce qu’on Mange ?

Tout d’abord, si tu vis en France, j’espère que tu as apprécié ce petit jour férié. Ça fait du bien n’est-ce pas ?

C’était férié également pour ta Chronique. Et elle te revient aujourd’hui avec un sujet nourrissant…

Pour checker le calendrier des Chroniques et connaître à l’avance les sujets, tu peux t’abonner au compte Instagram : https://www.instagram.com/mangeuselibre/

Aller, c’est parti.

Notre sujet du jour : Se nourrir. Tout simplement.

Trop de ceci, pas assez de cela, évincer le sucre, supprimer le gras, manger des céréales, puis finalement pas…

On lit de tout, et surtout de rien.

Si bien que l’on finit par ne plus savoir. Et bien sache que c’est normal. Comme dirait Fernand Raynaud : C’est étudié pour 🙂

Pendant que tu remplis ta bibliothèque d’encyclopédies nutritionnelles et que tu apprends par coeur les étiquettes des produits que tu t’interdis, les industriels se régalent.

Tout comme les gourous de l’alimentation saine !

Si tu en doutais, sache-le : La culpabilisation des mangeurs est un marché juteux.

Beaucoup sont prêts à tout pour te faire avaler n’importe quoi, et je ne parle pas de junkfood, mais bel et bien d’aliments jugés sains, ou « healthy ».

Des tartines d’avocat à la pelle, oh et puis non, des gâteaux d’avoine, oh et puis finalement, arrêtez tout et mangez de la poudre.

C’est d’ailleurs ce que propose une marque dont je tairais le nom. Feed.

Oups…

Je pourrais rédiger tout un dossier sur le business de l’alimentation saine, mais tu risquerais de t’endormir. Je laisse donc cette mission à Capital 🙂

Et puis ce qui m’importe, c’est toi.

Je t’écris chaque jour pour que tu puisses apprendre (ou réapprendre) à manger librement et sans tourment.

Pour que tu puisses te nourrir sans privation, ni culpabilité. Comme au commencement. Quand tu étais toute petite. Ou bien plus récemment.

Tu as encore ces ressources en toi, et j’aimerais t’aider à réactiver ça.

La faculté de ne pas écouter les gourous alimentaires, les tendances court-termistes, ou les lobbies de l’apparence parfaite.

Et si tu as commencé un régime pour l’été, il est temps de te poser la question de savoir si tu parviendras à le continuer en septembre.

Puis en novembre-décembre, quand il fera froid et que tout le monde te proposera du chocolat.

Est-ce que tu veux vraiment continuer sur cette voie là ?

Les régimes ont cette vertu d’être motivants et de nous donner un but. Mais un but très court. Et lourd de conséquences.

Je ne vais pas te parler à nouveau de la galère du yoyo, et de son impact sur ton estime de toi. Je pense que tu la connais 🙂

Tu pourrais t’amuser à expérimenter autre chose. Un truc tout aussi motivant.

La fierté de te nourrir librement, et d’assumer tes choix

Retrouver le plaisir de choisir tes aliments parce que tu les aimes, parce qu’ils te font envie, et parce que tu ressens qu’ils te font du bien.

Des aliments qui te nourrissent TOI, en tant que personne unique, avec ses goûts, son histoire, son métabolisme, sa gourmandise aussi.

J’aide les personnes que j’accompagne à se refaire confiance quand elles mangent.

C’est d’ailleurs l’une des nombreuses clés qui permettent de se libérer de la dépendance et des compulsions alimentaires.

Et tu verras que cette confiance s’étendra bien plus loin que le cadre de ton alimentation.

Dans cette nourriture que tu prendras la liberté de choisir, il y aura des aliments riches en nutriments, et d’autres bien moins nourrissants.

Mais c’est ça la vie en 2019 en occident.

Fais de ton mieux, dans une société alimentaire où il y a du bon et du mauvais, sans chercher la perfection ni céder trop souvent à la culpabilité.

Et si pour cela tu as besoin d’aide, je suis là !

__________________
VOICI MON CONSEIL DU JOUR :

L’indépendance alimentaire est l’un des maîtres mots de Mangeuse Libre. Je veux que tu puisses manger selon ton libre arbitre. Voici un petit jeu :

Dans une vie idéale, loin des diktats corporels et alimentaires et si tu n’étais pas préoccupée par ton poids, comment voudrais-tu manger ?

Serais-tu une vraie carnivore ? Ou bien préfèrerais-tu ne manger que des fruits et légumes colorés ? Un peu des deux, et aussi de la pâte à tartiner ? Que du pain avec des nouilles ? Amuse-toi à imaginer quelle mangeuse tu serais.

PS. Je suis curieuse de savoir si la mangeuse que tu es aujourd’hui est proche ou assez éloignée de cette mangeuse rêvée… Raconte-moi tout !

__________________

Retrouve ici les Programmes Mangeuse Libre https://mangeuselibrefr.podia.com


Catégories : Alimentation consciente

Aurore Kennis

Hypnothérapeute & Coach Certifiée