Ta réalité n’est pas la réalité.

Today, je vais te parler d’un truc qui va te soulager.

Et te faire sourire…

Un truc utile qui va te faire dire « Eurêka ! Si j’arrête de faire ça, je vais arrêter de trop manger ! »

Enfin…

Si tant est qu’on dise encore « eurêka » en 2020.

Notre sujet du jour : L’extrapolation alimentaire.

Bienvenue à toi si tu viens de t’inscrire. Et si c’est le cas, j’ai 3 choses à te dire :

1. Merci 🙏
2. Tu ne vas pas le regretter. Mangeuse Libre n’est pas une newsletter comme les autres (sans prétention aucune)
3. A la fin de chaque newsletter, tu trouveras un conseil ou un exercice pour t’aider à arrêter de trop manger

Donc si tu as moins de 3 minutes devant toi, si ta patience a des limites, ou si tu sens que t’es à deux doigts de vider le frigidaire :

Rendez-vous directement à la fin de la lettre.

Pour celles et ceux qui peuvent encore attendre, ou qui n’ont plus rien à perdre parce qu’ils ont déjà dégommé le frigo, on continue la lecture tranquilou bilou 😂

L’extrapolation alimentaire, c’est quoi ?

Extrapoler, c’est déduire à partir de données incomplètes.

Ça, tu le sais peut-être déjà.

Exemple : Mon collègue ne m’a pas dit bonjour ce matin. Je sens qu’il a un truc contre moi. Non, j’en suis sûre en fait.

Il en a même parlé à Christine, qu’en a parlé à Jean-Yves (…) et si ça se trouve je vais me faire convoquer 😱

Et bien sûr, quelques heures après, tu comprends qu’en fait ton collègue a une rage de dents et que c’est pour ça qu’il ne parle pas. Ça n’a rien à voir avec toi.

Il est juste totalement amorphe…

Toi pendant tout ce temps, tu t’es fait un gros film. Avec tout l’éventail d’émotions désagréables qui va bien.  #paranoïa

Ça Jamy, c’est de l’extrapolation.

Et bien l’extrapolation alimentaire, c’est la même chose. Sauf qu’à la fin tu manges. 

Parce que TOI, tu fais partie de la team de ceux qui se réfugient dans la nourriture pour tout et rien (welcome).

L’extrapolation alimentaire, c’est donc un terme made in Mangeuse Libre.

Comme de nombreux termes que tu liras ici d’ailleurs…

Pourquoi ce glossaire ?

Parce que quand ce genre de situations t’arrivera, je veux que tu puisses te souvenir de ce que tu as lu.

Et qu’il n’est plus nécessaire de faire des extrapolations qui vont te faire te sentir mal, bête, ou te faire manger plus que de raison 😉

On le sait bien toi et moi :

En matière de compulsions alimentaires, de kilos émotionnels ou de dépendance à la nourriture : il n’y a pas de petit progrès.

Je suis passée par absolument tout ce que je t’écris, et j’ai à coeur de t’aider à identifier les déclencheurs de tes prises alimentaires.

Sur le moment, tu pourras manger pour calmer l’inconfort ou l’angoisse du scénario catastrophe tu es en train de créer.

Et après coup, tu pourras aussi manger pour te soulager, à hauteur du stress que tu auras ressenti.

La Loose 😂

Et en parlant des scénarii catastrophe qui nous font trop manger, il est un spécialiste qui en parle mieux que personne : Roger Gould.

Un psychiatre génial, que j’aurais adoré recevoir en interview…

…Sauf qu’il a 84 ans et qu’il vit dans le Wisconsin.

Quoi qu’il en soit, Roger Gould m’a beaucoup inspirée au travers de ses écrits sur l’alimentation subie.

Je t’en reparlerai.

(Ce qui accessoirement, t’évitera d’avoir à te palucher une thèse entière en anglais)

Tu recevras des solutions simples et concrètes pour reprendre le power sur ta nourriture (et sur ta vie).

Revenons à nos moutons.

Tu comprends maintenant pourquoi j’ai appelé la lettre d’aujourd’hui « Réalité Augmentée ».

Quand on se fait un film en fonction de ce que notre mental s’imagine être la réalité, on fait ce qu’on appelle une distorsion.

On déforme cette réalité en y ajoutant nos propres éléments de décor (des éléments qui nous arrangent pas, sinon ce serait pas drôle).

Et surtout, des éléments qui nous font manger pour rien !

En avoir conscience pourrait donc nous éviter quelques grammes en plus sur la balance 😏

_______________________

VOICI MON CONSEIL DU JOUR

Tu viens de découvrir un nouveau déclencheur de compulsions alimentaires. Je te donne ce tips qui pourra t’aider à ne plus manger tes doutes :

Quand tu sens que tu es en plein scénario catastrophe, rappelles-toi qu’il s’agit peut-être de réalité augmentée. Ta réalité n’est pas la réalité !

Mieux vaut avoir ça en tête plutôt que de te faire un noeud à l’estomac ou de t’auto-transformer en garde manger…

Roger Gould pourrait dire : Next Time, Think Twice.

PS. Tu fais quoi ce week-end ? Moi je file à Venise pour le Carnaval. Une occasion de revêtir mon plus beau masque de parano 🎭

_______________________


Aurore Kennis

Coach, Psychopraticienne & Hypnologue