Imagine cette scène. Tu es au restaurant, et tu commandes avec appétit un bon burger.

Le plus beau de la carte. Tu ne sais pas exactement pourquoi, mais c’est vraiment LE truc que tu as besoin de manger à cet instant.

Quelques minutes plus tard, le serveur revient tout sourire avec une superbe compote de pommes maison, qu’il dépose devant toi – l’air satisfait.

– En vous souhaitant un bon appétit.
– Mais ce n’est pas du tout ce que j’avais demandé !
– Tout à fait. J’espère donc que vous apprécierez.

Fin de la scène.

Absurde n’est-ce pas ? Et pourtant on s’impose cette scène à nous-même très souvent. Parfois même quotidiennement.

Tu vas comprendre de quoi je parle avec ce qui suit 🙂

Tout d’abord, j’espère que ton week-end s’est bien passé et que tu as pu prendre du temps pour toi.

De mon côté, j’avais prévu de faire plein de choses, mais mon corps a décidé (le petit coquin), que je serai malade et alitée.

Durant deux jours, il m’a donc réclamé : Du sommeil, du jus de citron… et des Chips.

Alors aujourd’hui j’ai cru bon de te parler de ce qu’on appelle l’appétit spécifique.

Pourquoi ce corps ne veut-il rien manger d’autre que des chips ? C’est pas avec ça qu’il va guérir !

C’est ce que j’ai d’abord pensé. A ce moment-là, je ne me suis pas dit qu’il essayait juste de me faire guérir plus vite.

J’ai donc choisi d’ignorer sa demande, pensant que des pâtes le nourriraient mieux.

J’ai appliqué la règle simpliste : Chips = Pas le meilleur aliment pour le corps.

Tout comme le serveur dans la scène absurde des premières lignes, j’ai donc préparé quelque-chose qui n’avait rien à avoir avec mon envie de départ.

C’était sans compter sur la pugnacité de ce corps qui ne comptait pas me laisser tranquille avec cette histoire de chips.

Résultat : Je me suis retrouvée à manger des pâtes, et des chips, dans mon lit.

Je crois que même chez Flunch personne n’a jamais fait un truc pareil.

Trêve de plaisanterie, pourquoi mon corps avait-il tant besoin de ces chips ?

Parce qu’il savait que le sel qu’elles contiennent allait me permettre de compenser les litres d’eau et de sels minéraux que ma fièvre allait me faire perdre.

Il le savait avant-même que ma fièvre n’arrive parce qu’il l’avait anticipé.

Il m’a donc ordonné des chips, même si ce n’est pas la meilleure des sources, parce que c’est une source rapide et immédiate. Question de survie !

C’est à peu près ça, l’appétit spécifique.

On le confond d’ailleurs trop souvent avec des fringales ou des envies passagères qu’il n’est pas nécessaire de prendre au sérieux, voire qu’on cherche à tout prix à éviter.

NB. Ce petit paquet de cacahuètes chocolatées qu’on achète au cinéma (et dont je tairai la marque) pourrait aussi répondre à un appétit spécifique.

Mais de toi à moi… je crois que c’est rarement le cas.

Dans une autre quotidienne, je te parlerai justement de ce que peuvent signifier les envies particulières de sucre, de croustillant ou encore de salé ou d’acidulé, d’un point de vue émotionnel cette fois.

Tu verras, c’est assez étonnant. Et cela te permettra aussi d’avoir un autre regard sur tes fringales ou pulsions alimentaires.

Revenons-en à notre ami l’appétit spécifique.

Maintenant que tu vois bien la différence entre un caprice et un réel appétit spécifique, en as-tu déjà remarqués de ton côté ?

Sont-ils plutôt ponctuels ou récurrents ? Plutôt périodiques ? Sont-ils portés sur un type d’aliment en particulier ?

Simple curiosité.

En somme, l’appétit spécifique est un moyen simple qu’utilise ton corps pour te soutenir, sans te demander grand-chose en retour.

A part peut-être un tout petit peu d’attention.

En tout cas, je vais pouvoir dire à mon ancienne nutritionniste que dans certains contextes, les chips peuvent sauver des vies.

____

VOICI MON CONSEIL DU JOUR :

Essayer d’écouter son propre corps, c’est toujours mieux que suivre aveuglément des règles. Voici ce que je te propose :

La prochaine fois que tu sens monter en toi l’envie intense d’un aliment particulier, pourquoi ne pas tout simplement y céder ?

PS. Si c’est encore un peu délicat pour toi de t’autoriser à manger de tout, pas de panique : Je t’aide à avancer sur ce sujet dans les prochaines quotidiennes 😉
________

Retrouve ici les Programmes Mangeuse Libre https://mangeuselibrefr.podia.com


Aurore Kennis

Hypnothérapeute & Coach Certifiée