Bonne nouvelle, il existe une solution aux compulsions alimentaires.

Le Hic : c’est pas moi qui l’ai.

Mais je peux te proposer bien mieux que ça :

Mon rôle avec Mangeuse Libre va être de t’aider à trouver cette solution en toi-même avec les meilleurs outils qui soient !

Sur ce, entrons dans le vif du sujet.

Notre sujet du jour : Trouver la solution aux compulsions.

Je ne sais pas depuis combien de temps tu vis une relation délicate avec la nourriture, mais une chose est sûre, tu ne lis pas Mangeuse Libre par hasard.

Peut-être que tu ressens aujourd’hui le besoin de trouver des solutions pour pouvoir enfin avancer.

Parfois en regardant dans le rétro, tu te rends compte que ça fait des années que tu te bats contre toi-même.

Et se battre contre soi-même, c’est épuisant !

Ou alors, tu as réussi à t’habituer.

Parfois, on apprend à vivre avec les compulsions alimentaires, comme si elles faisaient partie de nous.

On se dit que « c’est comme ça », que notre problème à nous, c’est ça.

Chacun a un problème de quelque chose, et nous c’est la bouffe.

Honnêtement : acceptons-nous vraiment cette situation, ou bien sommes-nous dans la résignation ?

Se résigner à quelque-chose, c’est pas le bon plan pour être heureux.

Avoir le sentiment de baisser les bras, c’est pas le truc le plus agréable tu crois pas?

Surtout lorsqu’une petite voix au fond de toi continue à te répéter « ce n’est pas possible, je ne peux pas rester comme ça. »

Le sentiment d’être bloquée dans quelque chose : C’est ça qui est difficile à accepter.

Qui peut accepter sereinement de vivre chaque jour en étant prisonnier d’un mode de fonctionnement qui lui échappe ?

Attention, je ne te parle pas de l’acceptation réelle et profonde de soi (ça, c’est la joie) mais bien de la résignation à accepter quelque-chose qu’on ne veut pas.

Vivre dans la pensée constante du « vais-je arriver à manger comme j’ai envie aujourd’hui » ?

Ou encore vivre avec le sentiment d’habiter un corps qui n’est pas vraiment le sien…

Je ne sais pas comment tu le vis toi. Pour ma part, je n’ai jamais réussi à accepter ça.

Lorsque je vivais dans le rejet complet de mon corps, je suis allée voir des psys, des thérapeutes divers et variés, et aussi bien sûr, des spécialistes de l’amaigrissement.

Et rien, RIEN n’a jamais marché.

Pourquoi ? Parce qu’en fait, la solution est en moi.

Et plutôt que de m’aider à la trouver, chacun a sa manière a essayé de me donner SA  solution.

« Mangez plus de ci et moins de ça »

« Buvez un verre d’eau avant le repas »

« Quoi, vous n’arrivez pas à arrêter de manger malgré tous les conseils que je vous ai donnés ? »

Bien sûr comme je n’y arrivais pas, je commençais sérieusement à me dire que j’étais nulle…

Plus tard, j’ai compris que pour trouver la bonne solution, il fallait déjà les bons outils.

Et c’est ça le but de Mangeuse Libre : T’accompagner en te donnant des outils solides pour trouver TA propre solution.

Si le problème est en toi, alors la solution aussi. Le corps est capable de se guérir.

La solution est en nous, mais ça ne veut pas dire qu’on peut la trouver seule.

Je vais te donner une image que j’aime bien pour illustrer ce propos. Visualise un chirurgien. Ce gars est formé pour opérer le corps humain, et il a pléthore d’outils.

Et si un jour, alors qu’il se regarde le dos dans le miroir, il repère un grain de beauté bizarre…

Est-ce qu’il va se l’opérer tout seul ? J’imagine qu’à part Mike Horn, personne ne fait ça.

Et bien toi, tout comme ce chirurgien, tu te connais très bien.

Peut-être même que tu as déjà été aidée. Ou bien alors, tu n’as jamais osé. Peut-être aussi que c’est quelque chose qui te fait peur ou bien que l’idée te freine.

Fais-toi ce cadeau :

La prochaine fois que tu te sens seule face à ton problème avec la nourriture, repense à ce chirurgien.

Et contacte-moi : aurore@mangeuselibre.fr



VOICI MON CONSEIL DU JOUR :

Parler d’un sujet aussi intime que sa relation avec la nourriture, ce n’est pas chose facile. Alors pour préparer cette étape, voici ce que je te propose :

Prends quelques instants pour faire le point sur ce qui te pose problème aujourd’hui avec la nourriture.

Tu peux par exemple avoir le sentiment de toujours trop manger, ou bien de te réfugier dans la nourriture lorsque tu vis certaines émotions, ou encore être en lutte avec ton poids sans pour autant réussir à manger comme tu le voudrais, etc.

PS. Cette semaine dans Mangeuse Libre, je répondrai à vos questions et remarques suite au questionnaire « Quel est ton rapport avec la nourriture ». Merci encore 🙂


Aurore

Coach Certifiée, Hypnothérapeute et Spécialiste en Psycho-Nutrition