Ça arrivera à tout le monde, mais tout le monde ne réagira pas pareil.

Nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.

Il y aura ceux qui ne s’en rendront pas compte, ceux qui feront un régime, ceux qui se diront « j’en étais sûr », ceux qui penseront que c’est pas la mort…

Ou au contraire que c’est totalement la mort !

Notre sujet du jour : La prise de poids.

Devrais-je dire, gérer son moral et faire le point après une prise de poids.

Tout d’abord, laisse moi te dire que tu n’es pas seule dans ce cas. Il n’y a pas de hasard au fait que je te parle de ce sujet ce matin.

Depuis une semaine, quelques uns de mes amis et connaissances m’évoquent ce thème. Mais aussi des femmes qui viennent à moi pour être aidées.

Quand je leur pose la question de savoir ce qui les a amenés à grossir, les réponses varient grandement.

En voici un premier exemple :

« Je mange toujours un peu trop en hiver. Mais bon comme tout le monde quoi, c’est parce qu’il fait froid ! »

Lui, c’est le gars pas stressé par son poids.

Il va faire 2-3 sessions de sport par-ci par là, manger moins de pain avec les nouilles, et chauffe Marcel : Tout va rentrer dans l’ordre.

Pour le connaître assez bien, il a un fonctionnement logique dans sa gestion du poids et ne se soucie pas vraiment de son apparence.

Son atout : Ses émotions ne viennent que rarement interférer avec son alimentation.

Un secret ? Il se pèse très peu. Voire, jamais.

(J’adore faire des descriptions façon OK Podium !)

Je te donne maintenant un deuxième exemple :

« Je suis dépitée. Je n’arrive plus à m’arrêter de manger, je sombre à nouveau dans les crises de boulimie alors que j’avais réussi à arrêter. »

Ça te parle ? Tu es peut-être dans ce cas là toi aussi, et peut-être que tu as une peur panique de grossir ?

C’est le cas de cette femme qui m’a contactée parce qu’elle souffre de fortes compulsions alimentaires qu’elle ne parvient ni à interpréter, ni à stopper.

Parfois dans la vie, pour diverses raisons dont on ne comprend pas forcément le sens caché, on prend du poids.

Sauf raison médicale (et là aussi, certaines causes sont largement discutables), il s’agit bien souvent de la conséquence de :

« j’ai trop mangé, pendant trop longtemps ». Ou « Je remange normalement après une période de diète », ou encore « J’ai arrêté le sport mais pas la Heineken ».

Et comme tout n’est pas aussi simple qu’il n’y parait :

Derrière une prise de poids il y a les émotions, les évènements de vie, la psyché, le passé, un trauma non réglé, un choc, et j’en passe.

Autant de raisons qui peuvent nous faire manger contre notre gré.

Parfois même juste un peu plus à chaque repas. Ce qui passe totalement inaperçu de prime abord, à part pour notre cher ami l’inconscient bien sûr.

Et il peut décider que nous faire grossir aura une fonction intéressante.

Troisième et dernier exemple : le mien.

J’ai pris du poids dernièrement. 6 kilos, précisément. En 6 mois. Et crois-moi ce chiffre n’est pas un hasard.

Nous parlerons dans une prochaine Chronique de la symbolique des chiffres dans notre poids. Tu verras c’est passionnant !

En l’espace de 6 mois, j’ai vécu : Une rupture, un déménagement, un changement professionnel, un bouleversement familial et une rencontre plus que mouvementée.

Alors j’ai envie de te dire, si ces 6 kilos m’ont permis de survivre : Merci les gars.

(Bon par contre, la sortie c’est par là.)

Rassure-toi, il fut un temps où j’aurais été paniquée. Je me serais mise au régime illico en pleurant chaque matin devant mon miroir.

Aujourd’hui, je questionne simplement mon intuition pour savoir quoi faire, ou ne pas faire.

Dans alimentation intuitive : Il y a intuition. Et ton intuition, elle sait exactement ce dont tu as besoin.

________________________________

VOICI MON CONSEIL DU JOUR :

Si tu es concernée par une prise (ou une reprise) de poids, et que cela te met dans un état émotionnel difficile, voici ce que je te propose :

Prends une feuille ou ton carnet, et note ce qui selon toi t’a amenée à prendre du poids sur la période concernée. Tu parleras sûrement de nourriture, mais n’oublie pas de passer en revue les éventuels évènements ou sentiments que tu aurais traversé.

Souffle un bon coup, et sois fière d’avoir fait cette action. N’hésite pas à me faire part de ta réflexion. Mangeuse Libre a de quoi t’aider à remédier à cette situation.

PS. Je vais faire l’exercice en même temps que toi pour faire le point sur tout ça, et me rappeler moi aussi que je suis fière de mon parcours alimentaire !

________________________________

Retrouve ici les Programmes Mangeuse Libre https://mangeuselibrefr.podia.com

Catégories : Psychologie alimentaire

Aurore Kennis

Hypnothérapeute & Coach Certifiée